Isidore, Jules, Joseph CLEMENT

Ce soldat est inhumé au côté de son épouse dans le caveau familial du cimetière de Contalmaison sous le prénom de Joseph Clément.

Isidore, Jules, Joseph (pour l’état-civil)  est né le 4 avril 1877 dans le village voisin de Bazentin. Il exerçait la profession d’agriculteur et, selon sa fiche matricule, il habitait Ovillers-la-Boisselle en 1907.

Auparavant il avait effectué son service au sein du 128e Régiment d’Infanterie. Il a  fait ensuite partie de la réserve d’armée active et avait été rappelé lors de la mobilisation pour servir au 16e Régiment d’Infanterie Territoriale.

Il a, selon sa fiche de décès, été tué par un éclat d’obus le 1er novembre 1916 dans le s/secteur de St Léger (Oise) où son régiment était arrivé 15 jours auparavant.

Secteur de St Léger

(Cliquer sur le plan pour l’agrandir)

C’est dans la nuit du 18 au 19 octobre 1916 que le régiment prend position dans le secteur pour y effectuer des travaux de tranchées, boyaux, camouflage, construction d’abris et travaux de défense.

Le JMO note peu d’action d’artillerie (allemandes comme française) sinon le 23 octobre où l’artillerie ennemie se montre beaucoup plus active, la nuit du 25 octobre qui est également agitée et la destruction, le 26 octobre par l’artillerie allemande, du pont de Ribécourt . Ce dernier s’effondre dans le canal et dans sa chute il met à découvert le pont de la voie ferrée.  Mais sinon le secteur semble « plutôt » calme et on ne mentionne encore aucun blessé ou tué.

L’intensité des tirs de l’artillerie allemande se montre à nouveau plus active le 30 octobre et c’est sans doute dans le courant de cette journée que le soldat Clément aura été tué.  En effet, si le JMO signale, le 1er novembre, le décès du soldat  ;  il n’est fait mention d’aucun  tir d’artillerie ce jour-là.

Joseph Clément a été décoré de la Médaille Militaire à titre posthume.

Comments are closed.